ENSEMBLE, AVEC LE CHRIST, BATISSONS UN MONDE DE LUMIERE. SOYONS DES CONSTRUCTEURS ET NON DES DEMOLISSEURS. POUR LE CHRIST ET SON PEUPLE, TOUT EST POSSIBLE.

Guestbook

51 guestbook message(s)

abbé Jeannot Mandefu Buanga On 2012-08-03

Mes frères et soeurs,
C'est comme Abugaza des BYM que je suis devenu pretre dans l'Archidiocèse de Kananga et la mystique de la joie ne cesse d'innonder mon coeur jusqu'en ce jour. Je vis en Italie depuis 2005 et j'ai conclu mes études bibliques. Dans la petite paroisse où je travaillais, j'y ai commencé un petit groupe de BYM formule ya Poto. En mémoire du fondateur, je laisse ces lignes comme témoignages

abu kulanda / Luanda Angola bom capela pastor sambizanga (link) On 2012-04-23

descubi o saite e já não saio dela pra nada, nôs em angola estamos a trabalhar muito para o crescimento do movimento e nos falta mais materias actualisado shaloooooooooooommmmmmm

buhendwa murhula julien (link) On 2011-12-07

shaloom,juste un grand merci au pére andré rosier sj et l'abu modest gema pour le grand soutien pendant qaute de formation que le pére tout puissant vous protéger tout au longue de votre vie.

ngoma reddy mabiala (link) On 2011-12-05


abu reddy
LES BILENGE YA MWINDA
Ce n’est pas une nouvelle spiritualité ni un mouvement de jeunes, mais plutôt une méthode négro-africaine d’évangéliser les jeunes. Les Bilenge ya Mwinda se définissent comme des jeunes qui veulent prendre au sérieux les engagements de leur baptême et briller par un comportement et un style de vie, modelés sur le Christ, Lumière (Jn 8, 12). C’est Un groupe de jeunes qui cherche à donner la priorité à Jésus dans la vie concrète en essayant d’acquérir une nouvelle personnalité grâce à la vie du groupe. Former “l’homme nouveau”à l’image du Christ, telle est la maxime. Il se veut un groupe où la formation humaine et chrétienne doit être prioritaire. Cet approfondissement de la vie chrétienne de ces jeunes se fait à la lumière de l’initiation ancestrale par un initiateur (bagaza ou wibagaza) qui, entouré de quelques initiés (Abugaza) conduit le jeune (Ndeko yaya) vers le Christ.
Le problème qui se posait et qui se pose encore aujourd’hui avec acuité, ce n’est pas de donner seulement aux jeunes, une formation chrétienne en profondeur ou de leur faire découvrir le Christ et son message. C’est aussi et surtout de trouver une méthode qui permettrait de les « accrocher» au Christ de façon définitive ; une méthode qui exercerait sur eux une emprise “indélébile”. Il s’agit en effet de rendre possible leur intégration harmonieuse non seulement dans l’Eglise, mais aussi dans la société. Et comme nous avons affaire à des jeunes Négro-africains, il a fallu à Mgr. MATONDO (Fondateur de jeunes de lumière) de chercher une méthode pastorale entièrement nouvelle et authentiquement négro-africaine. C’est ainsi que le Seigneur l’inspira l’idée de recourir à l’expérience de nos ancêtres et de prendre, en les adaptant à notre foi et aux exigences de la vie moderne.
Le recours à ces méthodes de l’initiation négro-africaine devrait permettre d’éviter le divorce entre le message chrétien et la culture traditionnelle dans son entièreté tout en favorisant un meilleur enracinement de l’évangile dans les mœurs. b

ngoma (link) On 2011-12-05



Em nome de todos jovens de Movimento Jovens da Luz (MJL), do secretariado arquidiocesano de juventude (SAJ), do Secretariado eclesiastico de Angola e Sao Tomé (SEAST) e em nome de todos cristãos Catolicos e em meu nome e da minha familia, apresento as nossas condoloencias, pela familia biologica, pela igreja catolica Congolesa, em modo especial para todos Jeunes de la Lumiere (BYM). Que Deus todo poderoso o tenha junto dos primeiros servos que ja la se encotram que a sua alma descanse em SHALOOM.

tambu On 2011-11-16

moi aussi je suis elenge ya mwinda felicitation merci

Abu Toussaint On 2011-09-16

LES BILENGE YA MWINDA
Ce n’est pas une nouvelle spiritualité ni un mouvement de jeunes, mais plutôt une méthode négro-africaine d’évangéliser les jeunes. Les Bilenge ya Mwinda se définissent comme des jeunes qui veulent prendre au sérieux les engagements de leur baptême et briller par un comportement et un style de vie, modelés sur le Christ, Lumière (Jn 8, 12). C’est Un groupe de jeunes qui cherche à donner la priorité à Jésus dans la vie concrète en essayant d’acquérir une nouvelle personnalité grâce à la vie du groupe. Former “l’homme nouveau”à l’image du Christ, telle est la maxime. Il se veut un groupe où la formation humaine et chrétienne doit être prioritaire. Cet approfondissement de la vie chrétienne de ces jeunes se fait à la lumière de l’initiation ancestrale par un initiateur (bagaza ou wibagaza) qui, entouré de quelques initiés (Abugaza) conduit le jeune (Ndeko yaya) vers le Christ.
Le problème qui se posait et qui se pose encore aujourd’hui avec acuité, ce n’est pas de donner seulement aux jeunes, une formation chrétienne en profondeur ou de leur faire découvrir le Christ et son message. C’est aussi et surtout de trouver une méthode qui permettrait de les « accrocher» au Christ de façon définitive ; une méthode qui exercerait sur eux une emprise “indélébile”. Il s’agit en effet de rendre possible leur intégration harmonieuse non seulement dans l’Eglise, mais aussi dans la société. Et comme nous avons affaire à des jeunes Négro-africains, il a fallu à Mgr. MATONDO (Fondateur de jeunes de lumière) de chercher une méthode pastorale entièrement nouvelle et authentiquement négro-africaine. C’est ainsi que le Seigneur l’inspira l’idée de recourir à l’expérience de nos ancêtres et de prendre, en les adaptant à notre foi et aux exigences de la vie moderne.
Le recours à ces méthodes de l’initiation négro-africaine devrait permettre d’éviter le divorce entre le message chrétien et la culture traditionnelle dans son entièreté tout en favorisant un meilleur enracinement de l’évangile dans les mœurs.

Abu Toussaint On 2011-09-16

R/ Ndeko wa biso e, mata mosonga e, wela mbuma e (2x)
1/ Soki ozoki e, kanga motema e, wela mbuma e

2/ Soki okomi e, Nde ozwi libiki e, wela mbuma e

Lionel Say On 2011-09-16

SHALOM YAYA , NDEKO
Je ne chercherai pas à calmer votre douleur, je pleure avec vous. Celui que nous venons de perdre était mon ami, père, Initiateur ; il nous l’avait prouvé par durant toute sa vie ; si quelque chose peut cependant modérer mon affliction, c’est le souvenir de ses vertus ; aujourd’hui il doit jouir de la félicité réservée aux hommes de bien. Vous le témoin de toutes les actions de sa vie. Que cette pensée au moins nous fasse nous résigner aux volontés de Dieu ; nous devons encore l’adorer quand il nous porte ses plus rudes coups ! Ce sont de grands avertissements pour nous détacher de ce monde, où nous ne faisons que passer.
En attendant, songez que des devoirs sacrés, et votre amour même, vous retiennent encore sur la terre et vous obligent à supporter vos peines avec courage : vos yaya et ndeko n’ont plu que vous, ils vous rappelleront à chaque instant leur excellent père ; que, votre douleur s’attenue en voyant revivre en eux celui qui n’est plus.

Lionel Say ; Rayonnant de la Paroisse Saint Jean Bosco de Pointe Noire .Shaloooommmmmmmm

Iniciateur Nsimba Fidel On 2011-09-13

Mayi ma tondi na miso, motema motondi na mawa, pona kufa ya papa na biso Msr MATONDO KWA NZAMBI, Kende kopema na esengo pamba te mosala osali kati ya ba jeune na lingomba lya Katolike pe mokili mobimba, surtout n'Angola, mozali kobonda mbuna. Nzambe azala na yo. Banjelo bayamba yo o mboka ya ye, molimo mwa yo mopema o nsayi. Shaloom. (Iniciateur Nsimba Fidel-Angola)

Make a free website with emyspot - Signaler un contenu illicite sur ce site